10 astuces Santé et Alimentation

Salomé, notre diététicienne nutritionniste, vous a préparé un petit tour d’horizon de ses différentes astuces santé et alimentation pour adopter un mode de vie plus zen et manger sainement. Pour se faire du bien à la santé et au moral ! 😉

1 – MANGER LORSQUE NOUS AVONS FAIM

Cela peut paraître logique, mais il est important d’être à l’écoute de ses sensations alimentaires. Autrement dit, si on n’a pas faim, on ne se force pas à manger quand il est possible de décaler l’heure du repas à plus tard.
La plupart des gens mangent plus par habitude que par besoin et donc par habitude. Oubliant ce qu’est la sensation de faim, c’est là que nous allons ingérer des calories à l’heure des repas qui ne sont pas forcément nécessaires à notre organisme.

2 – FINI LES GRIGNOTAGES

Manger lorsqu’on a faim, ne veut pas dire grignoter dès que l’on a l’impression d’avoir un petit creux. Ce n’est un secret pour personne, les grignotages nous font prendre du poids ! Car en plus de manger de petites quantités tout au long de la journée sans nous en apercevoir, le plus souvent ce sont des aliments qui sont riches en sucres simples ajoutés, et en matières grasses de mauvaise qualité. Si vous faîtes partie de ceux qui ont un petit creux dans la matinée ou dans l’après midi, préférez prendre une vraie collation plutôt que de vous retenir de manger et donc grignoter par la suite.Consommez un fruit, comme une pomme ou une banane qui sont rassasiants, accompagné d’un yaourt nature si besoin.

3 – LIMITER LE SEL

Le sel, ce minéral que l’on consomme en trop grande quantité et qui est présent de partout dans notre alimentation. Consommer en excès, il peut développer certaines maladies comme l’hypertension artérielle. De plus, une alimentation trop riche en sel va entrainer une rétention d’eau, c’est à dire que l’eau va s’accumuler dans les tissus et ne sera pas éliminée correctement et le corps se mettra alors à gonfler.
Réduire sa consommation de sel au quotidien permet d’éviter ces désagréments.
Au revoir les plats préparés et le sel de table, bonjour les plats faits maison et les épices !

4 – CONSOMMER DES FIBRES

Le terme « fibres alimentaires » correspond aux substances d’origine végétale qui ne sont pas transformées par les enzymes de la digestion. On les retrouves dans les fruits et les légumes mais aussi les légumes secs tels que les lentilles, pois chiches…
En plus, de réguler le taux de cholestérol, prévenir les maladies cardio-vasculaires, d’assurer un bon transit intestinal et donc de lutter contre la constipation, elles permettent d’éviter les fringales au cours de la journée. En effet, elles aident à avoir une sensation de satiété plus rapide et plus longue et donc de réduire la quantité d’aliments ingérée. Manger des fruits et des légumes est donc favorable pour la perte de poids.

5 – S’HYDRATER TOUTE LA JOURNÉE

Vous l’avez sûrement déjà entendu mais l’hydratation est essentielle pour un mode de vie sain ! Il est indispensable de boire au moins 1,5 L d’eau par jour afin de compenser les pertes hydriques au cours de la journée. Également, boire de l’eau donne une sensation d’estomac plein. Quand vous avez faim en dehors des repas, ou plutôt envie de manger, faîtes vous une tisane, un thé ou buvez simplement quelques gorgées d’eau et attendez quelques minutes. Vous remarquerez que la plupart du temps, la sensation de faim disparaîtra.

6 – MANGER DANS UNE PETITE ASSIETTE

« Avoir les yeux plus gros que le ventre ». Nous connaissons tous cette expression et nous l’avons tous déjà expérimentée. Pour éviter de trop se servir, prenez l’habitude de manger dans des assiettes de petite taille. Visuellement elles seront bien remplies, vous aurez l’impression de vous servir une assiette copieuse tout en ayant des quantités correctes. Pour la même quantité de nourriture, si l’on dispose notre repas dans deux assiettes de tailles différentes, l’une aura l’air pleine et l’autre presque vide.

C’est un trompe l’oeil pour notre cerveau !

7 – PRENDRE LE TEMPS DE CUISINER

De nos jours, nous prenons moins le temps d’élaborer des petits plats faits maison.
Et c’est bien dommage ! Nous consommons des plats préparés, achetés dans le commerce ou alors nous mangeons à l’extérieur pendant la pause de déjeuner… L’erreur se trouve ici lorsque c’est trop régulier. En effet, les plats industriels ou ceux servis en restaurant sont souvent très riches en sel, en gras, en sucre… Il est idéal de pouvoir cuisiner soi même ses repas à la maison pour le lendemain afin d’éviter ce genre de repas peu intéressants au niveau nutritionnel. Vous allez dire « oui, j’aimerais bien mais je manque de temps ».
Vrai et faux. C’est surtout une histoire d’organisation. Vous pouvez très bien cuisiner le week-end en quantités élevées pour éviter de cuisiner la semaine si vous n’aimez pas ça.
Le congélateur est votre ami ! Il suffira seulement de décongeler votre plat petit à petit. Autrement, pour les plus téméraires, lorsque vous cuisinez le soir pour votre dîner, faîtes une portion supplémentaire pour votre lunch du lendemain que vous conserverez dans une boîte hermétique.
En plus d’être plus gouteux, vous savez ce que vous mettez dans votre assiette.
Mesdames, Messieurs, à vos fourneaux !

8 – SE NOURRIR EN PLEINE CONSCIENCE

Avec un rythme de vie toujours plus stressant, combien de personne font une pause déjeuner de 10 minutes sans même prendre le temps de s’asseoir ou d’apprécier leur repas ?
À l’heure du repas, il est essentiel de se poser et savourer son repas loin des écrans et du stress quotidien. Cela s’appelle se nourrir en pleine conscience. C’est à dire, ne faire que manger : apprécier ce que l’on mange en décryptant les différentes saveurs, odeurs et textures de la nourriture, pendant 25 minutes environ.

En effet, si le cerveau fait une autre activité pendant ce temps là (téléphone, réseaux sociaux, marcher…), il ne peut pas intégrer correctement que nous sommes entrain de nous nourrir. La sensation de satiété sera plus tardive et nous aurons tendance à manger plus, donc au delà de notre faim.

9 – AVOIR UNE ACTIVITÉ PHYSIQUE

30 minutes d’activité par jour et non pas 30 minutes de sport, qu’est ce que cela représente dans une journée ? Pas grand chose !
Tout le monde le sait, pour avoir une bonne hygiène de vie, il faut se bouger et faire de l’exercice. Cela peut être prendre les escaliers plutôt que l’ascenseur, descendre un arrêt avant le votre lors de vos trajets en bus ou en tramway, jardiner, balader… Il y a de nombreuses méthodes pour faire de l’activité physique au quotidien qui permettent d’augmenter la dépense énergétique.

Et si vous pratiquez un sport régulièrement c’est encore mieux !

10 – DIMINUER LE STRESS

Beaucoup de personnes sont concernées par le stress sans même le savoir et les études prouvent qu’il favorise la prise de poids que ce soit hormonal ou en augmentant les fringales compensatoires.
Pensez à prendre du temps pour vous en trouvant une activité qui vous plait et qui vous permettent de relâcher les tensions accumulées au fil des jours.
Que ce soit une activité sportive, une balade à l’extérieur, de la méditation, de la lecture, se faire un masque pour les cheveux…
L’important est de prendre le temps de vous faire du bien afin d’évacuer le stress accumulé quotidiennement. 

 

Salomé FABRE diététicienne nutritionniste

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nom *