Cure de Sève de Bouleau

Débuter le printemps avec une cure de sève de bouleau

La sève de bouleau

À l’arrivée du printemps, rien de mieux qu’une cure de sève de bouleau pour nettoyer son organisme !
 Attention, il ne faut pas confondre avec le jus qui est une décoction de feuilles de bouleau.

Les bienfaits ne sont donc pas les mêmes. 
La sève de bouleau, aussi appelée eau de bouleau, est le liquide nourricier de l’arbre.
 Elle se récolte au début du printemps, juste avant que les premiers bourgeons apparaissent.

Composition et bienfaits

La sève de bouleau est naturellement composée d’eau et d’un peu de sucre (environ 1%, fructose et glucose). On la consomme pour sa teneur en minéraux et en oligo-éléments. 
On y retrouve :

  • du magnésium et du lithium pour lutter contre la fatigue et rééquilibrer l’humeur
  • du silicium pour les articulations, les cheveux et la peau
  • du potassium pour l’équilibre cardiaque et la circulation sanguine
  • 
du calcium et du phosphore pour les dents et les os
  • de la vitamine C et du sélénium qui sont des antioxydants

Sa composition varie en fonction du sol sur lequel l’arbre s’est développé.

Cette eau re-minéralisante est donc reconnue pour ses effets diurétiques, énergisants et dépuratifs. 
La sève de bouleau est idéale pour purifier, nettoyer, drainer et régénérer l’organisme durant les changements de saison.

La cure

Il est conseillé de boire le matin 1 petit verre d’eau de bouleau à jeun durant 3 semaines. Soit environ 1-1,5 litre par semaine et donc à peu près 3 à 5 litres pour la cure complète.

Une fois ouverte, la bouteille doit être conservée au frais pour éviter la fermentation.

 

Salomé FABRE diététicienne nutritionniste

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nom *