Pourquoi la bio ?

Depuis quelques années, la bio s’invite de plus en plus dans nos foyers. Au Chêne Vert, vous vous en doutez, la bio est plus qu’un mode de consommation, c’est un mode de vie. La bio on l’aime et on la partage avec vous parce que nous sommes convaincus que c’est une des solutions qui nous permettra de faire face aux problématiques environnementales que nous rencontrons aujourd’hui.

Des décennies de production intensive, de course à la croissance infinie et d’épuisement de ressources naturelles vitales, nous confrontent à un moment historique où il est nécessaire de changer notre vision sur le monde, sur nos modes de consommation et surtout sur notre façon de nous nourrir. Voici donc, pourquoi la bio.

 

La Bio pour l’environnement

Prendre le parti de se nourrir grâce à l’agriculture biologique c’est s’engager pour un modèle de production respectueux de l’environnement, mais aussi des cycles et du fonctionnement naturel de notre biodiversité. L’agriculture biologique est une agriculture qui s’engage à ne pas utiliser de produits chimiques (pesticides, herbicides, fongicides…), alors c’est la joie car on en avale pas, et cerise sur le gâteau… on ne participe pas à la contamination en nitrates de nos eaux superficielles et souterraines.

 

La Bio pour votre santé

Pour l’instant, nous ne trouvons pas d’études officielles confirmant que l’apport nutritif des produits biologiques est plus grand que celui de produits traditionnels. Mais, qu’on se le dise, il est évident que d’éviter de s’exposer aux effets toxiques des produits chimiques et non naturels de l’agriculture industrielle, est pour sûr un plus non négligeable pour notre bien-être et notre santé.

Consommer bio est aussi et sans aucun doute une action citoyenne, donc, nous prenons ici part au fait de limiter notre impact environnemental et phytosanitaire en relation directe avec tout ce qui peut nuire à notre santé (pollution de l’eau, pollution de l’air, contamination de nos sols…). Donc, avec la bio on s’engage pour notre bonne santé et pour celle des autres.

La bio nous invite à adopter une alimentation plus saine, plus variée et plus équilibrée. Promenez-vous dans les rayons d’un magasin bio et vous comprendrez. Ainsi, même si vous optez pour de la « Junk Food bio » ce sera toujours plus sympa pour votre organisme que la mal-bouffe des supermarchés et de la restauration rapide.

Et pour info, tout ça s’applique aussi largement aux produits cosmétiques que nous avons l’habitude d’utiliser. En décidant de s’orienter vers de la cosmétique bio et naturelle on évite de se tartiner chaque jour avec des produits dérivés de la pétrochimie qui eux aussi ne sont pas les amis de notre santé ni de l’environnement.

 

La Bio pour le goût

Avez-vous déjà tenté la comparaison entre certains fruits et légumes bio et leurs cousins des étals des supermarchés ? Avouez que c’est bien meilleur en bio! L’agriculture bio vous invite à faire le choix du goût, et vous propose des produits qui retrouvent leur couleur et leur goût originel. De plus, chez les « bios » on s’efforce de suivre la saisonnalité, alors forcément on ne peut que vous vous proposer le meilleur.

Alors oui, on entendra parfois que certains produits transformés bio n’ont pas beaucoup de goût par rapport à ce que l’on trouve dans la grande distribution. Mais rappelez-vous que l’industrie agro-alimentaire n’hésite pas à ajouter de grandes quantités de sucres, gras et exhausteurs de goût pour vous faire saliver. N’est-il donc pas préférable de consommer de bons produits dont on sait ce qu’il-y-a dedans ?

 

La bio pour un meilleur avenir

Consommer bio c’est s’engager pour un meilleur avenir, c’est un acte citoyen et éthique. C’est se rendre compte que nos actes et nos choix en tant qu’individu ont bien plus d’impact que ce que l’on pense. Consommer bio c’est prendre part à un mouvement qui nous responsabilise quand au besoin de changement pour l’humanité aujourd’hui.

En s’investissant pour la bio on réalise qu’en tant que consommateur notre impact peut être très grand pour faire bouger et avancer les choses. Certes, on peut se sentir impuissant face aux industriels qui font la pluie et le beau temps du système actuel, mais nous sommes et serons toujours plus nombreux qu’eux. C’est ce « Nous » qui peut inverser les rôles en décidant de consommer plus moralement, et en ne perdant jamais de vue que chacun de nos actes, aura toujours un impact sur l’ensemble de l’humanité

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nom *