L’Hamamélis pour des jambes légères

Originaire d’Amérique du Nord, l’hamamélis est un petit arbre aux multiples vertus. Des siècles auparavant, les indiens d’Amérique du Nord l’utilisaient déjà en décoction pour traiter les hémorragies, les inflammations ou les hémorroïdes. Ces derniers la considéraient comme une plante magique et l’avaient nommée le « Noisetier des Sorcières ».

En 1736 l’hamamélis est introduite en Europe, son utilisation se développera au 18e siècle et sera rapidement inscrite à la pharmacopée française. On l’utilisera d’abord sur le vieux continent pour ses propriétés astringentes, puis elle deviendra aussi populaire que la vigne rouge pour les traitements visant à réguler la circulation veineuse.

Composition

L’hamamélis contient des tanins dont les vertus sont astringentes (catéchiques et galliques), c’est pour cela qu’elle est recommandée sous forme d’hydrolat ou de décoction pour traiter les plaies ou les démangeaisons. Elle est aussi composée de flavonoïdes, dont la rutine dont l’action est veinotonique et de la vitamine P idéale pour protéger la paroi des veines.

 

Bienfaits

L’hamamélis par voie interne (homéopathie, teinture mère, comprimés) est une solution naturelle très efficace pour traiter et prévenir les problèmes circulatoires (phlébites, hémorroïdes, contusions ou varices). En externe, elle pourra se révéler efficace pour faire disparaître plus rapidement les contusions. En effet, ses tanins vont favoriser la constriction des vaisseaux et soigner la peau. De plus, l’eau d’hamamélis est très efficace pour nettoyer la peau car elle débarrasse des germes et bactéries, et permet en plus d’en soulager les inflammations. Elle est aussi très utile pour soulager cloques, brûlures et gonflements de la peau. C’est donc une alternative à privilégier face à de nombreux produits de cosmétique et de parapharmacie non naturels.

 

Contre-indications

En application cutanée, l’hamamélis est sans danger pour la grande majorité des adultes, rarement chez certaines personnes elle peut provoquer de légères irritations. À petites doses par voie orale elle est également sans danger pour les personnes en bonne santé. À plus grandes doses il peut arriver qu’elle provoque des maux d’estomac ou des problèmes de foie.

Il est de toute façon recommandé en cas de doutes de toujours demander l’avis d’un médecin au préalable.

 

Les bonnes associations

Associée à de l’arnica, l’hamamélis est un excellent remède contre les contusions, les bosses, les entorses et soulager les douleurs. Pour les hémorroïdes et les varices on l’associe généralement au marronnier. Pour des problèmes d’insuffisance veineuse c’est avec la vigne rouge qu’elle sera la plus efficace. Enfin on peut également l’associer au thé vert pour lutter contre des soucis d’excès de poids liés à des problèmes de circulation. Avec un peu d’eau de rose sur un coton elle constituera également une excellente lotion pour traiter les yeux gonflés ou irrités par le manque de sommeil ou des allergies.

 

L’hamamélis est donc une plante à privilégier et à avoir dans vos placards si vous êtes adeptes de solutions naturelles pour votre bien-être et votre santé.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nom *